ALP

Terminé

Artificial Light Photobioreactor

 

Le projet ALP a pour objet de mettre sur le marché un photobioréacteur pour produire les quantités nécessaires permettant de démarrer une production industrielle ou pour cultiver des espèces délicates ou fragiles fournissant des actifs à haute valeur ajoutée, intermédiaire entre le laboratoire et l’industrie.

De ce fait, la chaine de production serait la suivante :

  • Achat dans une collection de l’espèce sélectionnée,
  • Première production à l’aide de matériel de laboratoire (quelques litres),
  • Versement de cet inoculum dans le réacteur ALP d’une centaine de litres
  • Résultat de ALP versé dans un photobioréacteur industriel d’un volume de quelques mètres cubes, capable de produire plusieurs kg de matière sèche par jour

Cette chaîne par la présence du chaînon ALP, rend la production plus robuste et plus sure, réduisant très fortement les risques de perte durant la phase de démarrage, point crucial dans toute production de micro algues (fragilité des espèces, sensibilité aux bactéries, virus, champignons, …). De plus, ce processus permet de déplacer la barrière de production vers des souches plus difficiles à produire et par la même,  plus intéressantes en termes de composition.

 

Retombées et perspectives : 

Amélioration de la productivité dans la chaine de la valeur de production de microalgues

Porteur du projet
MICROPHYT
Partenaires industriels
INFORS AG
Partenaires recherche
INRIA BORDEAUX
Budget
630 K€
Cofinanceurs publics
AP EUROSTARS
Année de labellisation
2012 (co-labellisé par le pôle Trimatec)
Année de cofinancement
2012