PHYCOVER

En cours

Durabilité des productions microalguales par recyclage du phosphore et de l'azote des eaux résiduaires : vers la station d'épuration du futur

L’objectif global du projet PHYCOVER est de poser les bases scientifiques, techniques et industrielles d’une évolution de la filière épuration des effluents issus des activités anthropiques et des effluents urbains en particulier. Le projet a pour objectif d’identifier un procédé modulaire intégré de traitements des effluents d’origine urbaine pour la production de biogaz tout en identifiant les possibilités de valorisation optimale de la matière résiduelle, le digestat. Le procédé combinera trois modules. Tout d’abord une lagune algale à haut rendement à vocation épuratoire des eaux usées urbaines. Puis, un fermenteur anaérobie capable de co-digérer la biomasse produite de manière à réduire significativement les contaminants biologiques et chimiques tout en produisant un vecteur énergétique d’intérêt. Enfin, un dernier module vise à valoriser le digestat vers les filières agricoles et des cultures de microalgues à destination de l’aquaculture et de la chimie verte. La plupart des études récentes mettent en effet en avant la nécessité de combiner une production de microalgues au traitement d’effluents liquides et gazeux pour faire chuter les coûts et limiter les apports exogènes en azote, phosphore et CO2. Néanmoins, il n’existe actuellement aucune solution technologique optimisée pour combiner épuration de l’eau et production de microalgues, tout en respectant les normes de rejet. En outre, il est important de maitriser le devenir des pathogènes présents dans des eaux résiduaires urbaines afin que les rejets ou les voies de valorisation de la matière satisfassent aux contraintes réglementaires associées. Enfin, les émissions biotiques et abiotiques potentielles vers l’atmosphère associées au déploiement des cultures de masses doivent être mesurées pour évaluer leurs impacts par des approches de type « Analyse de Cycle de Vie ». 

 

Retombées et perspectives 

  • 5 emplois crées 
  • 12 publications 
Porteur du projet
INRA
Partenaires industriels
SAUR, NASKEO ENVIRONNEMENT
Partenaires recherche
CNRS , IFREMER, Inria
Budget
3 020 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2014 (co-labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique)
Année de cofinancement
2014-2018
Site web du projet
http://www.inra.fr/phycover