BIORESTORE

A lancer

Solution pour une restauration active des écosystèmes marins

Le projet visait à reconstituer les stocks de pêche sur le littoral héraultais.

 

Le projet était basé sur la technique brevetée par Ecocean de Capture et Culture des Post-larves (PCC) d’animaux marins côtiers. Il consistait à “sauver” une petite proportion de post-larves, captées avant leur prédation au large d’Agde et de Port-Vendres en impliquant les pêcheurs petits métiers. Ces larves étaient élevées à terre dans une ferme dédiée (Marseillan), puis relâchées après quelques mois sur des habitats adaptés dits « d’émancipation », afin de dynamiser l’écosystème.

Le procédé intitulé BIORESTORE® s’organisait en trois phases :

  • La capture des post-larves par des pêcheurs formés à la technique
  • Le pré-grossissement dans une ferme d’élevage spécifiquement conçue
  • Le réensemencement de ces juvéniles sur des Habitats d’émancipation (Biohut Rivage)

Les phases de relâchés de juvéniles étaient réalisées sous contrôle scientifique et un suivi des populations réensemencées était assuré par l’équipe de recherche du CEFREM/CNRS/CREM (Pr. P.Lenfant).

 

 

Retombées et perspectives

Depuis ce projet de R&D, un projet européen de 4 ans LIFE+ Biodiversité SUBLIMO a validé et démontré une bonne fois pour toute l’intérêt de cette solution en terme de reconstruction des stocks de poissons (Lenfant etal, in prep). Depuis ce projet, 2 études de faisabilité dans le cadre de futures extensions portuaires de grands ports maritimes (GIREL dans le GPM de Marseille et ZOE dans le GPM de Guadeloupe) ont été réalisées. Aujourd’hui, le projet Casciomar fait l’objet de cette solution de repeuplement dans le cadre du contrat de baie Marseille Métropole, sur 3 sites (La Ciotat, Cassis et Marseille), pendant 5 ans (2016-2020). Le projet CAYOLI en Guadeloupe qui fait suite à l’étude de faisabilité ZOE, a prévu de mettre en œuvre cette solution.

Enfin, dans le cadre du renouvellement de la DSP de la station d’épuration AMPHITRIA à Toulon, le maître d’ouvrage VEOLIA a décidé d’intégrer BioRestore® pour accélérer la reconquête du milieu qui a été dégradé pendant des années sous influence du rejet. Ce projet démarre en 2017 et pour 6 ans.

Porteur du projet
Partenaires industriels
Partenaires recherche