VAHINE

En cours

VAriabilité du tranfert vertical et tropHIque de l’azote (N2) fixé dans le sud-ouEst Pacifique et impact potentiel sur la pompe biologique à carbone.

projet VAHINE

La disponibilité de l’azote est le facteur essentiel qui contrôle la productivité primaire par les micro-algues et la séquestration de CO2 dans l’océan. Dans les déserts océaniques qui couvrent plus de 60% de la surface de l’océan mondial, l’azote fait défaut et l’efficacité de ces milieux pour piéger le CO2 est généralement considérée comme faible. Le développement de micro-algues fixatrices d’azote atmosphériques (ou diazotrophes) dans certains de ces milieux pauvres permet cependant de fertiliser en azote les eaux de surface et d’accroitre en théorie la croissance des autres micro-algues et la séquestration de CO2. Cependant,  le devenir de l’azote nouvellement fixé par ces organismes diazotrophes et leur impact sur la séquestration de CO2 restent inconnus, ce qui constitue l’objet principal des recherches menées dans le cadre du projet VAHINE.

La stratégie mise en œuvre combine des approches expérimentale et de modélisation. Le volet expérimental consiste à déployer 3 grands mésocosmes (52 000 L) et réaliser un bilan biogéochimique avant, et pendant une efflorescence de micro-algues diazotrophes, et utiliser un couplage original de méthodes combinant la spectrométrie de masse à haute-résolution et nano-échelle couplée au tri cellulaire par cytométrie de flux et au marquage isotopique.

La modélisation biogéochimique qui a déjà débuté en 2012 sera utilisée avant l'expérimentation comme outil prospectif et après celle-ci pour aider à réponde aux questions scientifiques soulevées par le projet. Les produits finaux (techniques nouvelles, modèle) seront disponibles pour la communauté scientifique, les étudiants, et un large public, au travers d’un documentaire scientifique qui sera réalisé par CANAL IRD.

 

Retombées et perspectives

 

Prolongation du projet d’une année supplémentaire, jusqu’en février 2017.

 

 

Porteur du projet
AMU/CNRS Institut Méditerranéen d'Océanographie
Partenaires industriels
Partenaires recherche
LOV (Villefranche sur mer), Univ. Bar Ilan (Israël), Univ. Friburg (Allemagne), Florioda State Univ. (USA), UC Santa Cruz (USA)
Budget
1 257 K€
Cofinanceurs publics
ANR
Année de labellisation
2013
Année de cofinancement
2013
Site web du projet
http://mio.pytheas.univ-amu.fr/?VAHINE-Project