AIRMES

En cours

Drones Hétérogènes coopérants en flottille

La surveillance des infrastructures (réseau électrique, voie ferrée…) est l'’une des priorités des industriels. Bien qu’'efficaces, les solutions de surveillance actuellement utilisées (inspection humaines, capteurs, moyens héliportés…) peuvent être optimisées en termes de coût, de précision des mesures et de sécurité des personnes.

  • L'’utilisation de drones pour effectuer les inspections répond partiellement à cette problématique mais la spécificité de chaque drone a un type de mission et leur autonomie limitée minimise l’intérêt de leur exploitation.
  • L'’utilisation d’'une flottille de drones, permet de bénéficier des caractéristiques de chaque véhicule pour mener à bien des missions précises et sécurisées (complexe ou multi-tâche).

 

Cependant, les solutions actuelles pour faire coopérer les drones ne sont pas optimisées, elles sont propres à chaque drone (non modulable) et la communication entre eux n'est pas optimisée.

 

Le projet AIRMES vise à répondre à cette problématique en développant une architecture logicielle de coordination d’'une flottille de drones, permettant de faire coopérer plusieurs drones au sein d'’une même mission. La spécificité de la solution est la gestion de l'organisation sous forme de groupe et de rôle ainsi que sa modularité, la rendant compatible avec tous les types de drones, mais aussi la communication entre les aéronefs permettant de faciliter la coopération.

 

L’'objectif du projet est de développer une architecture logicielle modulable permettant de coordonner une flottille de drones hétérogènes.

 

Retombées et perspectives

Ce projet favorisera l'’émergence en région Ile de France, PACA et Nord Pas de Calais d’'une filière 
spécialisée en coopération de flottilles de drones, ainsi que d’'un pôle d'’excellence en surveillance 
des infrastructures à l'’aide de la technologie développée. Ces régions étant au cœoeur de l'’activité 
drone avec la présence de nombreux acteurs et d'’applications potentielles.

 

Les compétences et les moyens disponibles, permettront d'’envisager des perspectives scientifiques 
intéressantes notamment :

  • • Sur l’'autonomie décisionnelle d’un drone,
  • • Sur la communication entre les drones,
  • • Sur la modularité des architectures logicielles.

Plus largement, ce projet offre des solutions pour faciliter la coopération terre/air/mer entre différents types de véhicules autonomes terrestre, marin et sous-marin.

Pour viser la généricité et l’ouverture vers des marchés multiples et donner à la solution un éclairage plus large des besoins, des solutions et des expérimentations, le consortium est soutenu par un comité d’experts externes, composés de constructeurs, opérateurs, industriels, scientifiques et donneurs d’ordres.

 

Retombées et perspectives

 

Ce projet favorisera l'émergence en région Ile de France, PACA et Nord Pas de Calais d'une filière 
spécialisée en coopération de flottilles de drones, ainsi que d’un pôle d'excellence en surveillance 
des infrastructures à l'aide de la technologie développée. Ces régions étant au cœur de l'activité 
drone avec la présence de nombreux acteurs et d'applications potentielles.

Les compétences et les moyens disponibles, permettront d'envisager des perspectives scientifiques 
intéressantes notamment :

  • • Sur l'autonomie décisionnelle d’un drone,
  • • Sur la communication entre les drones,
  • • Sur la modularité des architectures logicielles.

 

 

 

Porteur du projet
Eurogiciel
Partenaires industriels
SNCF, EDF, AERO SURVEILLANCE
Partenaires recherche
UTC, CNRS
Budget
3 003 K€
Cofinanceurs publics
FUI
Année de labellisation
2014, Colabellisé par les pôles I-Trans, Astech et Pegase
Année de cofinancement
2015