NATBOAT

A lancer

Développement de biocomposites résine/fibres naturelles pour applications marines

natboat2.png

En 2009 un rapport du conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques (CSNPSN) établissait que « l’industrie nautique française produit 95% de bateaux de plaisance en composite …», ce qui est également comparable en Europe, et plus largement à l’échelle mondiale.

Or, si les matériaux composites utilisés dans l’industrie de la plaisance offrent de très nombreux avantages : coût, poids, capacités de réparations, tenue à la corrosion …, ils sont aussi très impactant pour l’environnement en fin de vie (problématique des BPHU).

Les matériaux et techniques ont évolués, la demande de navires moins impactant se fait forte du côté des clients, et les chantiers sont en attente depuis plusieurs années d’alternatives viables sur le plan écologique, économique et technique.

Le projet NATBOAT a pour objectif d’éco-concevoir des pièces de navires  (varangue, carène, éléments de roof, …), notamment pour le yachting et  la grande plaisance, et de développer les techniques et outillages nécessaires à leur production et mise en œuvre.

Il s’agit principalement de :

  • développer et mettre en œuvre sur chantier des résines éco-compatibles à performance équivalente aux résines traditionnelles.
  • développer des traitements de surface des fibres naturelles permettant d’optimiser les performances mécaniques et la durabilité
  • comprendre les mécanismes de dégradation des composites et de leurs assemblages en environnement marin.
  • établir des relations entre la formulation des matières premières et la processabilité des composites.
  • étudier la fin de vie des composites développés
  • parvenir à effectuer un scaling up de pièces laboratoire à des pièces de démonstrateurs.   

Joint Certification by Pôle IAR et Pôle FIBRES

Porteur du projet
H2X YACHTS & SHIPS
Partenaires industriels
OUTREMER YACHTING, RIVOYRE INGENIERIE, SICOMIN, DIASTRON
Partenaires recherche
ARMINES CMGD, ARMINES CEMEF, INRA FARE
Budget
1 812 K€
Année de labellisation
2012