PHYTO RECOLTE

Développement d'un procédé de récolte des microalgues automatisé et optimisé

Projet en cours

Project affiliated to:
Project leader INALVE
Industrials partners EARL Cambon et fils
Research partners INRIA, LOV - Observatoire Océanologique de Villefranche
Budget 570 K€
Cofinanceur publics ADEME
Year of labeling 2017
Year of co-financing 2017

IMG_20170607_160845

Le potentiel des microalgues est énorme, tant sur les rendements, de 10 à 30 fois supérieurs à ceux des plantes terrestres, que sur les débouchés (nutrition, cosmétique, énergie, bio-remédiation…). Paradoxalement, les méthodes actuelles de récolte n’ont que très peu évolué. Ces organismes microscopiques sont toujours récoltés par filtration, centrifugation et/ou pressage, avant d’être séchés. Le surcout énergétique ainsi induit réduit l’accès à de nombreux marchés à faible ou moyenne valeur ajoutée, et a un impact environnemental négatif.

Associé à un nouveau procédé de production de microalgues en biofilm, le projet Phyto’Recolte vise à développer une nouvelle méthode intelligente de récupération de la biomasse, en totale rupture avec l’existant. Ce projet intègre dans un automate de récolte, un capteur de biomasse dédié, un modèle prédictif des effets de la récolte sur la croissance des microalgues ainsi qu’une stratégie qui optimise la productivité du système (issue d’expériences d’écophysiologie). Le système complet (production de microalgues + procédé innovant de récolte) répond à un besoin client identifié: l’ostréiculture

L’objectif principal est donc d’apporter une solution technique à la raréfaction du phytoplancton naturel. Le système de production inalve, associé au procédé de récolte, permettra d’améliorer la qualité des huitres (indice de chair) et d’apporter un élément de différenciation (affinage), tout en respectant et intégrant les contraintes de terrain des ostréiculteurs.