AIRMES

Drones Hétérogènes coopérants en flottille

La surveillance des infrastructures (réseau électrique, voie ferrée…) est l'’une des priorités des industriels. Bien qu’'efficaces, les solutions de surveillance actuellement utilisées (inspection humaines, capteurs, moyens héliportés…) peuvent être optimisées en termes de coût, de précision des mesures et de sécurité des personnes.

Projet terminé

Project leader SCALIAN
Industrials partners SNCF, EDF
Research partners UTC, CNRS
Budget 2 937 K€
Cofinanceur publics FUI
Year of labeling 2014, Colabellisé par les pôles I-Trans, Astech et Pegase
Year of co-financing 2015

Les solutions actuelles développées pour faire coopérer de multiples s en simultané ne sont pas optimisées. Elles sont propres à chaque drone et non modulaires ; la communication entre drones n’est pas optimale. Le projet AIRMES vise à répondre à cette problématique en développant une architecture logicielle modulable coordonnant une flottille de drones hétérogènes, coopérant au sein d’une même mission. La spécificité de la solution réside dans la gestion de l’organisation sous forme de groupes et de rôles, dans la modularité, la rendant compatible avec tous les types de drones, mais également dans la communication entre les
aéronefs permettant de faciliter la coopération tout enaméliorant la sécurité et la fiabilité des interventions par des mécanismes de redondance par exemple.

Plus largement, ce projet offre des solutions pour faciliter la coopération terre/air/mer entre différents types de véhicules autonomes terrestre, marin et sous-marin. Les perspectives scientifiques seront intéressantes notamment :

  • Sur l’autonomie décisionnelle d’un drone,
  • Sur la communication entre les drones,
  • Sur la modularité des architectures logicielles.

COLABELLISÉ PAR LES PÔLES SAFE (C4), I-TRANS.

Retombées et perspectives

  • 5 emplois crées
  • 3 emplois maintenus
  • Commercialisation d’un nouveau produit et d’un Service de gestion de coopération de flotte