SPICy

Système de Prévision des Inondations côtières et continentales Cycloniques

Projet en cours

Project leader BRGM Orléans
Industrials partners BRLi
Research partners Météo France - La Réunion, Laboratoire de l'Atmosphère et Cyclones - Université de la Réunion, Armines – Laboratoire de Génie de l’Environnement Industriel
Budget 1 480 K€
Cofinanceur publics ANR
Year of labeling 2014 - Co-labellisé avec le pôle RISQUES et EAU
Year of co-financing 2014

projet Spicy

Travailler sur un système de prévision des inondations liées aux cyclones tropicaux pour les Territoires d’Outre-Mer. SPICy est un projet de recherche dont l’objectif est de développer les briques technologiques nécessaires à la mise en place d’un système de prévision des inondations marines et fluviales d’origine cyclonique pour les Territoires d’Outre-Mer.

 

Aussi, le projet propose une approche holistique en travaillant simultanément sur toute la chaîne de prévision, des modèles météorologiques aux modèles d’inondation. Au-delà de
l’élaboration d’un outil, SPICy intègre une réflexion sur les besoins concrets des gestionnaires locaux afin de mieux définir la nature et les processus de production des informations adéquates et utiles en situation de crise.

 

L’île de La Réunion, qui est régulièrement touchée par les cyclones tropicaux, a été choisie comme site pilote. Différentes échelles de travail seront abordées, de l’île aux sites locaux de Sainte — Suzanne, SaintPaul et de la route du littoral RN1. À l’issu du projet, un démonstrateur sera réalisé et plusieurs exercices de crise permettront de tester la pertinence et l’applicabilité des différents développements du projet.

 

Les travaux sont organisés selon 4 axes :

  1. Prévision météorologique
  2. Conditions océaniqueset submersion marine
  3. Hydraulique et inondation fluviale
  4. Intégration des résultats pour la gestion de crise et l’information préventiv

Retombées et perspectives :

 

Les développements du projet visent fournir un supplément d’informations aux services de l’État lors des crises cycloniques, dans le but de compléter les messages de vigilance et de mieux anticiper la mise en œuvre d’actions préventives. L’implication des opérateurs et gestionnaires de crise permettra une bonne appropriation des développements du projet par les potentiels utilisateurs, notamment lors des exercices de crise. Les résultats seront valorisés et diffusés à la communauté scientifique lors de colloques et dans de revues.

 

Certaines briques technologiques seront destinées à être intégrées ultérieurement dans des services opérationnels comme le système de prévision du RSMC Météo-France La Réunion.