BIORESTORE

Solution pour une restauration active des écosystèmes marins

Projet terminé

Project leader ECOCEAN
Industrials partners SUEZ – LYONNAISE DES EAUX
Research partners CREM, CEFREM (CNRS/UPVD)
Budget 220 K€
Cofinanceur publics OSEO LANGUEDOC, CONSEIL GÉNÉRAL DE L’HÉRAULT, ECOCEAN, LDE
Year of labeling 2011
Year of co-financing 2010-2011

Le projet était basé sur la technique brevetée par Ecocean de Capture et Culture des Post-larves (PCC) d’animaux marins côtiers. Il consistait à « sauver » une petite proportion de post-larves, captées avant leur prédation au large d’Agde et de Port-Vendres en impliquant les pêcheurs petits métiers. Ces larves étaient élevées à terre dans une ferme dédiée (Marseillan), puis relâchées après quelques mois sur des habitats adaptés dits « d’émancipation », afin de dynamiser l’écosystème.

Les phases de relâchés de juvéniles étaient réalisées sous contrôle scientifique et un suivi des populations réensemencées était assuré par l’équipe de recherche du CREM. Ce projet a répondu aux objectifs initiaux et même au-delà. Le produit est désormais largement reconnu et commercialisé (extension du Grand Port Maritime de Guadeloupe, CasCioMar, ORREA). BIORESTORE a permis d’optimiser le procédé et de valider sa faisabilité aussi bien technique que sociétale (adhésion des pêcheurs locaux). Les premiers résultats de suivis de relâchés ont été très encourageants avec des taux de survie supérieurs à ceux observés en milieu naturel, confirmés par la suite (projets européen SUBLIMO et projet GIREL).

 

RETOMBÉES ET PERSPECTIVES
  • 5 emplois créés
  • 1 emploi maintenu
  • 1 brevet déposé
  • 2 marques
  • 1 publication scientifique