HOLOGREEN

Décrypter le fonctionnement de l’holobionte* « Ulve » (« laitue de mer ») dans des habitats contrastés. Application à l'aquaculture régionale.

*Holobionte=algue hôte+micro-organismes et virus associés

Project leader Institut Méditerranéen d’Océanologie (MIO)
Industrials partners Eranova
Research partners MARBEC, Laboratoire Architecture et Fonction des Macromolécules Biologiques (AFMB)
Budget 705 K€
Year of labeling 2021

Le projet HOLOGREEN réunit 3 laboratoires académiques et une entreprise régionale dans un programme de recherche pluridisciplinaire visant à comprendre l’influence des micro-organismes et des virus sur la croissance des ulves cultivées en bassin pour la fabrication de bioplastiques. Nous mettons en oeuvre la première étude intégrée de tous les compartiments de l’holobionte (algue, microplancton, eucaryotes microbiens, procaryotes et virus) sur une échelle de temps étendue (≥1 an) et dans des environnements contrastés dont principalement l’algoculture.

 

Les avancées scientifiques visées concernent l’identité, le contenu génétique et la dynamique des populations microbiennes associées aux ulves au cours de la saison de culture ainsi que les interactions entre ces organismes, les conditions environnementales et la croissance de l’algue.

 

Les retombées technologiques potentielles concernent une meilleure rationalisation des conditions de culture de l’ulve, le développement d’outils diagnostiques pour la surveillance sanitaire/charge virale des cultures et l’élaboration de formulations enzymatiques originales issues des micro-organismes associés à l’ulve pour la transformation de la biomasse algale.

 

Organigramme synthétique

  • Équipes de recherche :
    • Institut Méditerranéen d’Océanologie (MIO) (CNRS, IRD, AMU/U. Toulon) : responsable de l’étude des compartiments hôte, viral et métagénomique. Construction d’une souchothèque d’organismes modèles de l’holobionte. Intégration des données et modèle mathématique de l’holobionte,
    • UMR MARBEC (IFREMER, CNRS, Université de Montpellier) : responsable de l’étude des compartiments eucaryotes microbiens et procaryotes de l’holobionte.
    • Laboratoire Architecture et Fonction des Macromolécules Biologiques (AFMB) (CNRS, AMU) : responsable de l’étude du compartiment enzymatique de l’holobionte.
  • Structure industrielle d’accueil :
    • Société Eranova : responsable des cultures d’ulves en bassin extra-marin sur le site de Port-Saint-Louis-du-Rhône