THALIA

Transformation des Habitats et des Assemblages Liée aux Incidences Anthropiques

Project leader SEPTENTRION ENVIRONNEMENT
Research partners UMR MIO (UMR CNRS 7294 - IRD 235 - UM AMU 110, UMR LIS 7020 (CNRS/AMU/UTLN), USR 32 78 CRIOBE (CNRS/EPHE/UPVD)
Budget 200 K€
Year of labeling 2020

Avec l’arrivée de nouvelles espèces non indigènes (NIS) dont certaines invasives et l’impact des changements globaux, les écosystèmes marins du bassin Méditerranéen sont sous pression et menacés.

 

La structure des habitats ainsi que la dynamique entre habitats et communautés endémiques pourraient être altérées par ces facteurs, engendrant transformation des habitats, compétition/prédation des espèces, etc. De plus, la structure tridimensionnelle des habitats est d’importance fonctionnelle. Sa transformation pourrait affecter l’équilibre des écosystèmes, leurs fonctions mais aussi la biodiversité associée dont des espèces à fortes valeurs commerciales.

 

Comprendre comment la structure des habitats et leurs transformations influencent les assemblages de poissons et de certains invertébrés s’avère alors crucial notamment afin de mettre en oeuvre des mesures adéquates de gestion et de conservation.
Ainsi ce projet s’articule en trois sous projets (workpackages, WP) :

  • WP1) appréhender in situ comment la structure 3D des habitats peut influencer les assemblages de poissons et d’invertébrés
  • WP2) étudier la transformation (variation temporelle) de la structure 3D des fonds et ses conséquences sur les assemblages
  • WP3) à partir des résultats obtenus, orienter les mesures de gouvernance afin qu’elles prennent en compte la structure des habitats. Ces préconisations seront de plus relayées grâce à des actions de sensibilisation.