ABIOP

Accounting for BIOfouling through established Protocols of quantification

Projet terminé

Project leader France Energies Marines
Industrials partners CORRODYS, EDF RENOUVELABLES, NAVAL GROUP, NAVAL ENERGIES, EDF R&D
Research partners Université de Nantes, Université de Toulon, Ifremer, Ecole Centrale de Nantes
Budget 516 K€
Cofinanceur publics ANR, PIA & MEMBRES DE FRANCE ENERGIES MARINES
Year of labeling 2016 - COLABELLISÉ PAR LE PÔLE MER BRETAGNE ATLANTIQUE
Year of co-financing 2017

Les effets et l’ampleur du biofouling sur les systèmes EMR sont méconnus et représentent un défi pour les ingénieurs dans les phases de conception et de maintenance pouvant impacter le LCOE.

 

 

Le projet ABIOP en regroupant les compétences en biologie marine, métrologie marine et conception des structures a pour objectif à terme de fournir les données d’entrée fiabilisées nécessaires à l’ingénierie. Une synthèse approfondie des connaissances sur la nature du biofouling sur les différentes façades maritimes françaises et des moyens pour le caractériser et le suivre sera réalisée dans un premier temps.

 

 

Une analyse critique de cette synthèse permettra avec des développements complémentaires de proposer un panel de protocoles de caractérisation et de suivis du biofouling adaptés aux sites et aux différentes technologies EMR.

 

 

Des méthodes d’observations et de quantifications basées sur l’analyse d’images en développant la technologie de mesure, les algorithmes et le traitement statistique seront testées, pour les préqualifications, sur quatre sites pilotes des façades Atlantique et Méditerranée facilement accessibles et déjà équipés.

 

RETOMBÉES ET PERSPECTIVES
  • 2 emplois créés
  • 1 emploi maintenu