GASPOM

Fabrication de membranes polymères pour le traitement d’effluents pétroliers

L’industrie pétrolière offshore mondiale consomme d’énormes quantités d’eau douce dans ses process d’extraction. Les leaders mondiaux expriment leurs besoin urgent de trouver des techniques nouvelles afin d’améliorer la qualité de ces eaux rejetées après traitement.

Projet terminé

Project leader Université Montpellier 2, Institut Européen des Membranes (IEM UMR5635)
Industrials partners KERMEL, NIMBE - IRAMIS, TOTAL
Research partners CEA LIONS
Budget 2 362 K€
Cofinanceur publics ANR édition 2014 – programme Appel à projets générique / AAP Produits, Procédés et Matériaux
Year of labeling 2014 - Colabellisé par le pôle Aqua Valley et TRIMATEC
Year of co-financing 2014

L’industrie pétrolière offshore mondiale consomme d’énormes quantités d’eau douce dans ses process d’extraction. Les leaders mondiaux expriment leur besoin urgent de trouver des techniques nouvelles afin d’améliorer la qualité de ces eaux rejetées après traitement. Le projet GASPOM vise à développer des solutions de traitement innovantes pour le traitement des eaux de production sur plateforme off-shore en substituant aux procédés conventionnels des membranes polymères hydrophiles sous forme de fibres creuses.

 

Ce projet vise à substituer aux procédés conventionnels et aux membranes céramiques (encombrantes, énergivores, chères et sujettes au colmatage) des membranes polymères hydrophiles sous forme de fibres creuses capables de résister à des températures élevées. Hydrophiles, ces membranes seront moins pénalisées par les phénomènes de colmatage ; sous forme de fibres creuses leur encombrement sera réduit, ce qui facilitera leur implémentation sur les plate-formes offshore. Leur aptitude à résister à des températures élevées leur conférera en outre, une propriété dont les membranes polymères sont aujourd’hui dépourvues, néanmoins indispensable lors des cycles de lavage périodiques, qui permettent de réduire le colmatage par des substances hydrophobes (dont l’huile).

 

Retombées et perspectives :

  • 2 emplois créés