ExUS

Maîtrise de l'encrassement biologique et minéral sur les navires

Projet en cours

Project affiliated to:
Project leader SOFCHEM
Industrials partners NOVALL, BARRIQUAND, MCI
Research partners MAPIEM, LRGP : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés - UMR 7274
Budget 2 253 K€
Cofinanceur publics FUI 25
Year of labeling 2018
Year of co-financing 2018

exus_page_large

La société SOFCHEM développe des solutions écologiques alternatives pour la prévention et la maîtrise de l’encrassement biologique et minéral des structures métalliques utilisées dans l’industrie. Depuis 2012 la société SOFCHEM a participé à différents programmes de recherche utilisant la technologie des ondes guidées ultrasoniques :

  • Cleanship avait pour objectif de tester les ondes ultrasoniques comme méthode de prévention et de contrôle de l’encrassement des coques de bateaux et de modéliser et d’optimiser leur propagation dans les structures métalliques,
  • Cyasonic avait pour but de démontrer l’innocuité des ultrasons sur la flore aquatique,
  • AlgUS avait pour but de vérifier l’innocuité sur les poissons d’un dispositif ultrasonique à faible puissance destiné à lutter contre les proliférations algales dans des plans d’eau,
  • CleanUS avait comme objectif de véifier la faisabilité de l’utilisation des ultrasons dans la prévention des dépôts et biofilms dans les systèmes de distribution d’eau et les échangeurs de chaleur.

Les résultats obtenus ont permis de valider l’efficience de la technologie tout en démontrant son innocuité et SOFCHEM souhaite à présent exploiter ces résultats afin d’élaborer un produit industriel qui réponde à la demande du marché.

 

Le marché visé est le marché maritime (grands navires, plateformes, barges, flotteurs d’éoliennes) où SOFCHEM est déjà introduit commercialement, à la fois pour une application sur les coques de navires et sur les échangeurs de chaleur. Les acteurs du domaine ont montré leur intérêt pour des alternatives aux produits chimiques et à certaines peintures nocives actuellement utilisées.