Moisson de projets labellisés « Pôle Mer Méditerranée » pour la 2ème session de l’Appel « Initiative PME-Biodiversité » du Programme d’investissement d’Avenir !

Cet appel à projets a été lancé par l’Etat et l’ADEME mi-2015 dans le cadre de l’action «Démonstrateurs de la Transition écologique et énergétique » du PIA.

L’objectif de ce programme est d’accélérer le développement et le déploiement de technologies, méthodes innovantes pour préserver et restaurer la biodiversité.

Logo PIA

 

 

Pour la 2ème session close le 22 février 2016

6 projets labellisés éligibles = 5 projets sélectionnés

sur les 22 projets lauréats au niveau national

 Le Pôle Mer Méditerranée s’est activement mobilisé et impliqué sur deux points essentiels dans cette démarche :

  • La promotion de ce programme auprès des PME membres du pôle dans la continuité des actions menées sur le DAS « Environnement et aménagement du littoral » et notamment de la filière émergente du « génie écologique côtier ».
  • L’accompagnement des PME intéressés dans le montage de leurs projets.

 

Les 5 projets éligibles labellisés par le Pôle Mer Méditerranée retenus lors de la 2ème session suivant les divers objectifs de ce programme:

 

  • Observation 
    • eBEEM, de la société Semantic TS : Système léger de Monitoring de l'Environnement, des Ecosystèmes & et de l'estimation de la Biomasse 
    • Posidonia Scan, de la société SOACSY : permettra decartographier la colonne sédimentaire à travers les herbiers de posidonies dans le cadre de l’aménagement et de la préservation du littoral méditerranéen, en particulier les études des zones de mouillages organisés.

 

  • Développement de la connaissance :
    • Infoparcs de la start up Setavoo : système d’observation participatif de la biodiversité et le développement de l’éco-tourisme, en partenariat avec le Parc National des Calanques.

 

  • Utilisation des services écosystémiques
    • MOBI-REEF de l’entreprise SM2 Solutions marines  (en réponse à l’enjeu de l’écotourisme et des activités récréatives) : sentier sous-marin pédagogique avec micro-habitats intégrés aux bouées, pour l’hôtellerie à l’export et pour des centres pédagogiques organisés.
    • Accueil de visiteurs à la ferme aquacole Cachalot dans la baie de Tamaris à La Seyne (en réponse aux enjeux : écotourisme, promotion des circuits courts et expérimentation de procédés écologiques de restauration dans un environnement aquacole.)

 


Pour rappel, la 1ère session d’Octobre 2015, parmi les 4 projets labellisés par le Pôle Mer Méditerranée, tous avaient été retenus. Vous retrouverez ci-dessous les 4 projets qui ont aujourd’hui démarré :

 

  • Saclaf SMF, de Subsea Tech, pour améliorer les outils de détection des biotopes sous-marins, afin d’accélérer et de faciliter l’identification des fonds.
  • Geocaport, de Géocorail pour développer une solution de piégeage des éléments dissous et sédiments pollués en mer, afin de concentrer les polluants accumulés dans les ports (par exemple), les extraire et les traiter facilement, donc dépolluer plus efficacement les milieux marins.
  • Nuamce d’Ecocéan pour concevoir des « nurseries » afin de protéger les jeunes poissons des prédateurs, en particulier dans les ports, les digues, etc.
  • Simplex, d’ACRI-HE : une application smartphone, dédiée à l’acquisition, consultation et gestion de données environnementales de terrain, permettant la participation de chacun à une meilleure gestion de la biodiversité.

 

 

L’ensemble de ces projets financés représente un budget total d’environ 3,5 M€

Au total, sur ces deux sessions, ce sont donc 90% des projets labellisés par le Pôle Mer Méditerranée qui ont été sélectionnés dans le cadre de ce programme sur la biodiversité. Ces projets représentent le quart de l’ensemble des 35 projets terrestres et marins retenus.

Tous très innovants, le Pôle Mer Méditerranée suivra l’avancée de ces projets.