Stocks, rejets, habitats : appel à projets de France filière pêche

L’association France filière pêche (FFP) a ouvert le 12 mars, et jusqu’au 19 juin 2015 (12h), un appel à projets sur l’amélioration des connaissances des stocks halieutiques et la mise en œuvre de pratiques de pêche de plus en plus durables.

Appel à projet peche

Appel à projet peche

photo: Lionel Flageul

Il comporte trois axes :

  • Le premier : l’amélioration des connaissances sur les principales espèces halieutiques exploitées par les navires français. « Une grande partie des stocks exploités restent encore mal connue et les données disponibles parcellaires », souligne FFP. C’est elles qu’il faut cibler, en visant l’acquisition de connaissance pour mieux gérer ces stocks, l’amélioration des prévisions de recrutement, et le développement de nouveaux moyens d’acquisition de données.
  • Le deuxième axe : la diminution des rejets pour les espèces soumises à l’obligation de débarquement. Les projets devront porter sur la sélectivité des engins, les stratégies d’évitement ou caractérisation des espèces à haut taux de survie.
  • Enfin, la FFP souhaite initier des travaux pour améliorer les connaissances sur les effets de l’utilisation des principaux engins traînants sur les habitats. Les impacts négatifs ou positifs, souligne l’association. Cela concerne les chaluts de fond, sennes danoises, ganguis, dragues… Peu de mesures existent en ce domaine. Les études peuvent concerner la résilience d’un habitat face aux pressions de pêche, la comparaison de différents engins, la mise au point d’engins moins impactants…

 

Les projets, limités à trois ans, doivent être collectifs, associer une structure professionnelle et au moins un partenaire scientifique. Un autofinancement d’au moins 20 % de la masse salariale globale dédiée au projet est demandé. Et à partir d’un budget global de 300 000 euros, un autofinancement (ou financement extérieur) d’au moins 20 % du budget global est demandé. Le budget minimal est 50 000 euros, et la participation maximale de FFP de 700 000 euros (par projet). Des thèses et post-doctorants peuvent être financés à 50 %. Après évaluation par un comité d’experts l’été 2015, la sélection des projets aura lieu en septembre 2015.

 

Vous trouverez en cliquant sur ce lien : les Contacts et liste des actions éligibles.

 

Plus d’informations : Le Marin

 

Contacts Pole Mer Méditerranée :

 DAS 4 « Ressources biologiques marines », Programmes fédérateurs "Pêche durable", "Aquaculture durable" et "Biotechnologies Bleues"

Robert GANDOLFO gandolfo@polemermediterranee.com

 

 DAS 5 « Environnement et aménagement du littoral »

Manon PEDRONI pedroni@polemermediterranee.com