Christian Tamburini (MIO) et Sophie ESCOFFIER (CPPM) ont reçu le Prix 2014 du mensuel La Recherche

Des travaux réalisés par une équipe coordonnée par Christian Tamburini et Stéphanie Escoffier et publiés le 10 juillet 2010 dans la revue PloS ONE ont mis en lumière le lien inattendu entre une activité biologique, la bioluminescence et le mouvement de masses d'eau en milieu profond. En effet, les mouvements de convection dans le Golfe du Lion apportent aux eaux profondes, de l'oxygène et des nutriments qui accélère l'activité biologique de ce milieu profond.    

Christian Tamburini (MIO) et Sophie ESCOFFIER (CPPM)

Christian Tamburini (MIO) et Sophie ESCOFFIER (CPPM)

Le Prix La Recherche 2014, du mensuel La Recherche, catégorie "Coup de cœur", a été attribué à Stéphanie Escoffier, chercheur CNRS au Centre de Physique des Particules de Marseille (CPPM –UMR 7346 AMU – CNRS/IN2P3) et à Christian Tamburini, chercheur CNRS à l’Institut Méditerranéen d’Océanologie (MIO – UMR 7294 AMU – CNRS – IRD - UTLN) pour leurs travaux révélant des évènements exceptionnels de fortes activités de bioluminescence (détectées par le télescope ANTARES) liées à la formation de masses d’eaux profondes suite à des évènements de convection au large du Golfe du Lion.

Télécharger l'article complet

Source: Institut Méditerranéen d'Océanologie