MUSES Multi-Use in European Seas

muses_reduced3

Guy Herrouin a été invité par les partenaires de ce projet européen à participer au comité des « stakeholders » réuni chez Thetis, partenaire de ce projet, à Venise le 27 juin.

Ce projet européen (ms.musesproject@gov.scot ) porte sur l'utilisation conjointe des ressources sur une zone marine déterminée ou bien sur une plateforme multi-usage. Cela peut impliquer un seul utilisateur ou plusieurs utilisateurs, ayant plusieurs activités. Ce concept recouvre une multitude de combinaisons d'activités : énergies marines-pêche, énergies marines-aquaculture, pêche-aquaculture, etc. Ce concept représente un changement substantiel du concept de droits de ressources exclusifs vers un partage inclusif des ressources par un ou plusieurs utilisateurs.

L'analyse du projet MUSES montre que le multi-usage peut avoir les avantages suivants :

  • contribuer à une utilisation plus efficace de l'espace et des ressources océaniques
  • permettre à certains usages d'être développés dans des espaces où leur développement ne serait pas possible autrement - par ex. l'aquaculture offshore à travers une combinaison multi-usage
  • fournir une source de revenus alternative pour les secteurs en déclin ou restreints;
  • diversifier les secteurs maritimes pour réduire les pressions sur l'environnement et offrir d'autres sources de loisirs et de bien-être.

Lors de cette réunion de nombreux cas concrets ont été présentés, essentiellement en Europe du Nord.
Un dessin illustrant ces multi-activités a été réalisé sur place (voir ce dessin)

La conférence de fin de projet se tiendra le 10 octobre à Bruxelles. Il sera très intéressant, en particulier parce qu’il y a une potentielle suite de ce projet, d’y particper.