4 projets et 1 formation labellisés lors du Comité de Pilotage du Pôle Mer Méditerranée du 18 décembre 2020

PMM-Print.jpg

Ce projet vise à caractériser puis à intégrer des céramiques piézoélectriques sans plomb dans des dispositifs pour la discrétion acoustique et l’acoustique sous-marine. Il s’appuiera sur l’utilisation de céramiques sans plomb dont les processus de fabrication ont déjà été éprouvés dans le cadre de recherches académiques. Il vise à quantifier leurs performances pour différentes applications industrielles. Le choix de ces applications a fait l’objet d’une attention particulière afin de couvrir un large panel des utilisations actuelles des PZT :

  • Un sondeur de sédiments pour lequel les céramiques doivent pouvoir résister à de fortes puissances .
  • Un hydrophone afin de valider les performances des céramiques en fonctionnement capteur .
  • Un absorbeur de vibrations où le couplage piézoélectrique doit être le meilleur possible.

L’objectif à termes est de faire émerger quelques catégories de céramiques sans plomb pouvant répondre à un grand nombre d’applications industrielles. Pour ces applications, trois types de céramiques sans plomb seront testés (KNN, NBT-BT, BCTZ) afin de pouvoir identifier le type de céramique sans plomb le plus adapté à chaque famille d’application.

 

Porteur du projet : PYTHEAS Technology

 

Partenaire Recherche : IRCER, LMCPA

L’objectif du projet HYDROBOTS est de développer une solution intégrée à base de drones multi-milieux, opérable par les acteurs des secteurs de l’hydrographie, de l’océanographie, et des travaux à la mer.

 

Grâce aux avancées actuelles, notamment dans les technologies de la robotique, du numérique, et de la propulsion des navires, les acteurs du projet HYDROBOTS proposent un nouveau paradigme pour les opérations de survey en mer de manière à les conduire plus rapidement, plus respectueusement vis-à-vis de l’environnement, en collectant des volumes de données plus importants sur des surfaces plus importantes, en assurant un contrôle de la qualité et un traitement des données en temps-réel, en optimisant la collaboration entre les équipements déployés en mer et les hommes et en préservant la sécurité de ces derniers lorsque les éléments sont hostiles.

 

Porteur du projet : ECA GROUP

 

Partenaires industriels : HELION, THALOS, MAURIC, CNES

 

Partenaires recherche : ENSTA BRETAGNE, IMT ATLANTIQUE, SHOM

 

Le projet SEMNA 2 ambitionne de développer un système multi-plateformes de navigation et de conduite maritime de nouvelle génération. Le projet s’articule autour d’un consortium ayant une expertise reconnue dans le domaine des solutions autonomes et de leur déploiement opérationnel (iXblue, IFREMER, Forssea, Donecle, ENSM).

 

Le projet vise à des innovations majeures dans le domaine des passerelles, des centres de commande de navigation et de conduite déportés, et des systèmes marins autonomes permettant le fonctionnement collaboratif supervisé de plateformes autonomes ou non.

 

Porteur du projet : iXblue

Partenaire industriel : Forssea, Donecle

Partenaire recherche : ENSM, IFREMER

Dans le domaine maritime, porté par les besoins croissants des industries offshore (Oil & Gas, EMR) et du secteur des communications (projets de pose de câbles intercontinentaux), les travaux sous-marins en eaux profondes et très profondes sont en pleine expansion et le recours aux ROVs est amené à se multiplier partout dans le monde dans les années à venir.

 

L’offre traditionnelle pour la mise en œuvre d’un ROV est basée sur l’envoi sur site d’un navire support, coûteux, lourd et gourmand en ressources énergétiques, matérielles et humaines. Elle est généralement surdimensionnée par rapport au besoin du client final et lourde à mettre en œuvre, offrant peu de flexibilité et de capacités d’adaptation.

 

Le projet STORM vise à faire coïncider le besoin et l’offre en proposant un service d’inspections et d’opérations sous-marines dimensionné au juste besoin, robuste et efficient, à empreinte carbone réduite. Cela passe par le développement d’une chaine complète de télé-opération avec un haut niveau de fiabilité et disponibilité.

 

Pour y parvenir, le projet travaillera sur toutes les composantes permettant de capitaliser sur l’absence de l’homme à bord, à savoir la téléopération du navire support, la téléopération du système ROV, la fiabilisation et disponibilité du système ROV (ROV, LARS et TMS) et l’intégration du tout dans un design général.

 

Le projet se concrétisera par la démonstration en vraie grandeur des capacités de téléopération du navire et de déploiement du ROV parfaitement fiable et disponible. Il comprend également le design du système complet intégrant propulsion et énergie pour le service cible.

 

Porteur du projet : iXblue

 

Partenaire industriel : ECA GROUP

 

Partenaire Recherche : Ecole Centrale Nantes

  • Formation SMART ENERGY :

Afin de répondre aux objectifs de développement durable de l’ONU, et dans le cadre de la transition énergétique, l’option Smart Energy nouvellement remaniée, aspire à former de jeunes ingénieurs maitrisant les technologies du numérique (informatique, électronique embarquée) et les appliquant aux principes des énergies intelligentes et durables.

 

L’ISEN YNCREA MÉDITERRANÉE s’appuie donc sur cette dynamique locale pour proposer aux étudiants en 4e et 5e année une spécialisation en Energies Durables qui s’articule autour de deux axes. Le premier, l’axe Smart Grids, sur la production de l’électricité pour le réseau électrique, traitant de la production d’électricité de façon renouvelable, et la gestion de sa distribution sur un réseau électrique intelligent. Le second l’axe Domotique basé sur la diminution de consommation d’énergie. Des notions telles que la gestion de l’habitat à distance, et également sur toutes les technologies d’électronique embarquée à faible puissance.

 

Une option pleine est attendue à 24 élèves.

 

Les postes visés sont : ingénieur smart Energy, ingénieur du numérique pour la smart grid, chef de projet énergies renouvelables, ingénieur d’application aux Smart Energy, consultant junior smart energy, architecte de solution de smart energy, ingénieur de recherche dans les smart energy, smart energy management, ingénieur énergie & environnement, ingénieur énergie embarquée (à harmoniser).Possibilité de poursuite d’études par un doctorat.