Le Pôle Mer Méditerranée labellise et soutient trois grands projets visant la souveraineté technologique française.

PMM-Bureautique.jpg

[COMMUNIQUE DE PRESSE]

 

A l’occasion de son comité de pilotage du 18 décembre 2020, le Pôle Mer Méditerranée a labellisé trois grands projets R&D confirmant et renforçant la souveraineté technologique française et régionale dans les secteurs de la robotique, du navire autonome et du marin augmenté, appliqués à la surveillance, à l’inspection, à la maintenance et aux opérations maritimes et sous-marines.

 

Les mers et océans couvrent plus de 70 % de la surface terrestre et contiennent 97 % de l’eau de la planète. Ils exercent une influence majeure sur le temps et le climat et jouent un rôle déterminant dans l’économie mondiale. La valeur totale des principaux actifs océaniques (commerce maritime, pêche, aquaculture, ressources minières, tourisme, valeur écologique) dépasse 24 000 Md$ avec une économie bleue représentant à elle seule plus de 1 500 Md$ de production annuelle, et selon l’OCDE, cette valeur devrait doubler pour dépasser 3 000 Md$ d’ici à 2030. Au regard de ses ressources et de ses compétences et forte de ses 11 millions de km² d’espaces marins (2ème espace maritime mondial), la France doit jouer un rôle majeur sur les mers et océans.

 

 Aujourd’hui, l’enjeu est de savoir comment couvrir efficacement 11 millions de km² d’espaces marins français ? Comment installer, surveiller, protéger, réparer des équipements complexes et coûteux, dans les meilleures conditions de sécurité pour les femmes et les hommes en charge de ce service ? Également, comment réduire globalement l’empreinte environnementale de nos opérations dans ce milieu aussi sensible ? La réponse est essentiellement robotique et numérique, et dans ce secteur, la France dispose d’une longueur d’avance dans la compétition mondiale.

 

Cependant, les industriels français doivent redoubler d’effort pour maintenir cette position de leader et poursuivre le développement de systèmes maritimes et sous-marins plus intelligents, connectés pour une navigation plus sûre, économique et soucieuse de la préservation de l’environnement marin, car les industriels étrangers y travaillent également ardemment.

 

C’est dans ce contexte que 3 grands industriels français – IXBLUE, ECA ROBOTICS, SEAOWL – sont venus présenter au Pôle Mer Méditerranée 3 grands projets de R&D repoussant chacun les limites dans des secteurs spécifiques, vers des opérations maritimes plus sûres, plus fiables, moins coûteuses et moins polluantes. 

  • STORM :

Porteur : SEAOWL TECHNOLOGY SOLUTIONS

Partenaires : ECA Robotics, Ecole Central Nantes

Budget : 11,7M€

Le projet STORM est un projet collaboratif qui vise à développer un service téléopéré d’inspections et d’opérations sous-marines disponible en permanence, partout dans le monde, avec des coûts restreints, une grande flexibilité et une réduction de l’empreinte carbone. L’objectif est de faire coïncider le besoin et l’offre en proposant un service d’inspections et d’opérations sous-marines dimensionné au juste besoin, robuste et efficient, à empreinte carbone réduite. Cela passe par le développement d’une chaine complète de télé opération avec un haut niveau de fiabilité et disponibilité. Pour y parvenir, le projet travaillera sur toutes les composantes permettant de capitaliser sur l’absence de l’homme à bord, à savoir la télé opération du navire support, la télé opération du système ROV*, la fiabilisation et disponibilité du système ROV (ROV, LARS** et TMS***) et l’intégration du tout dans un design général.

 

* ROV = Remotely Operated Vehicle = robot sous-marin alimenté et téléguidé par câble ;
** LARS = Launch and recovery systems = système de mise à l’eau et récupération en mer ;
*** TMS = tether management system = système de gestion/rangement des câbles du ROV.

 

  • HYDROBOTS :

Porteur : ECA Robotics

Partenaires : HELION, THALOS, MAURIC, ENSTA Bretagne, IMT Atlantique, CNES, SHOM

Budget : 15M€

L’objectif du projet HYDROBOTS est de développer une solution innovante à base de drones multi-milieux à destination des acteurs de l’hydrographie, du survey et des travaux à la mer. Pour ces applications, ECA Group et ses partenaires proposent un nouveau paradigme pour conduire les opérations en mer plus efficacement, plus respectueusement vis-à-vis de l’environnement et en assurant la sécurité des hommes et des équipements. ECA Group et ses partenaires entendent atteindre ces objectifs grâce à leurs expertises respectives dans les domaines de la robotique, des communications et du traitement de données en temps-réel et de la propulsion hybride.

 

  • SEMNA II :

Porteur : IXBLUE

Partenaires : FORSSEA RoboticsDONECLE, École Nationale Supérieure Maritime, Ifremer

Budget : 19,6M€

La 4eme révolution industrielle est en cours et bouleverse de nombreux secteurs d’activités. L’automatisation et la digitalisation sont devenues des enjeux clefs pour la filière maritime française. Le projet SEMNA ambitionne ainsi de développer le système de passerelle de référence pour les navires et centres de contrôle en vue de la supervision à distance de véhicules autonomes. Les applications visées sont dans le domaine de l’hydrographie, des sciences de la mer et des champs éoliens. Au-delà du gain opérationnel, l’automatisation des systèmes marins permettra une réduction drastique de l’empreinte environnementale. A l’échelle régionale, le projet permettra aussi de renforcer des acteurs locaux déjà actifs dans ces domaines de pointe et participera à la montée en compétence de la filière marine civile dans le secteur des hautes technologies.

 

 

TELECHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le Pôle Mer Méditerranée est co-pilote et animateur de la feuille de route SMARTSHIP nationale du Comité R&D de la filière des industriels de la Mer. Cette feuille de route stratégique, dont les 3 piliers sont le navire autonome, le jumeau numérique, le marin augmenté, vise à développer une filière industrielle française forte dans le domaine des drones marins et sous-marins, des navires intelligents, connectés, plus sûr et plus économique, plus soucieux de la préservation de l’environnement marin.

 

CONTACT PRESSE
Emmelyne BROUHANE, Responsable Communication
Tél : 04 89 33 00 86 / 06 40 92 57 60
brouhane@polemermediterranee.com

 

CONTACT OPERATIONNEL
Christophe AVELLAN, Directeur adjoint
avellan@polemermediterranee.com