Mécatronique navale et formation : un groupe de travail est formé

Dans le cadre des besoins de la Marine Nationale en personnels qualifiés et polyvalents, les lycées professionnels de l'aire Toulonnaise Cisson et Langevin, dispensent depuis l'an dernier en partenariat avec le Pôle Ecoles de la Méditerranée de Saint Mandrier (PEM), la mention complémentaire à bac +1, en Mécatronique Navale.

Cette formation qui vise à former chaque année une trentaine de futurs marins issus de certains bac professionnels, sur 36 semaines en alternance (18 semaines au lycée et 18 semaines au PEM), débouche sur des contrats de travail de maistrance de durée 10 ans ou des contrats de quartiers maitres de durée 4 ans.

 

Début 2017 le Pôle Mer Méditerranée a proposé aux acteurs locaux et régionaux de la formation d'étendre la mention complémentaire en Mécatronique Navale aux nombreux besoins des chantiers navals et des entreprises de spécialités, de la filière navale varoise.

Cette proposition a été entendue, car depuis quelques semaines et sous l'impulsion de la Région PACA un groupe de travail a été constitué pour réfléchir à la mise en œuvre (à partir de septembre 2018) de la mention complémentaire en Mécatronique Navale, au profit d'élèves qui intégreront (dans le cadre de l'alternance) les entreprises de la filière navale varoise que le Pôle Mer Méditerranée se chargera de sensibiliser à la formation en Mécatronique Navale.

 

Le groupe de travail animé par la Région et composé de représentants de la direction académique du Var, du rectorat de Nice, de l'Université de Toulon et du Pôle Mer Méditerranée réfléchit également à la création d'un BTS en Mécatronique Navale qui offrira aux jeunes souhaitant s'inscrire en poursuite d'étude une passerelle vers la licence professionnelle Métiers de l'Industrie Navale et Maritime, spécialité Maintenance Navale, que l'IUT de Toulon via son département GIM ouvrira à partir de septembre 2018.