Le projet BlueConnect organise ses groupes de travail thématiques

Europe

Le projet BlueConnect, dont le Pôle Mer Méditerranée est coordinateur, vise à connecter les PME des territoires franco-italiens aux marchés portuaires à fort potentiel de croissance.

La 1ère phase du projet a permis de collecter et d’analyser les données socio-économiques des ports situés dans le Var, les Alpes-Maritimes, la Corse, la Sardaigne, la Ligurie et la Toscane, et de les cartographier au sein de l’observatoire économique portuaire franco-italien.

L’étape suivante est d’identifier, grâce à ces données, les besoins du port du futur afin d’en faire part aux PME du secteur de la Croisières et des ferries, de la logistique et de la plaisance et du yachting.

Trois groupes de travail (GT) sur ces thématiques ont été organisés par les partenaires du projet afin de définir les besoins des secteurs émergeant, d’identifier les tendances actuelles, les nouvelles opportunités de marché et les lignes communes de collaboration pour faire face aux défis futurs vers un port plus durable, plus intelligent et plus sûr. Des experts du secteur étaient présents pour enrichir les discussions.

Le GT Croisières et ferry s’est réuni à Bastia, le 7 novembre 2017. Suite à de nombreuses discussions, les défis suivants ont été indiqués comme prioritaires:

  • Le maintien et développement des connexions maritimes France-Italie, notamment entre la Sardaigne et la Corse, par la structuration d’une offre de service tout au long de l’année des entreprises du secteur ;
  • Le développement des services aux navires, vers un navire plus propre et un passage au GNL ;
  • Le développement des services aux passagers par la numérisation, le déploiement des offres touristiques et l’augmentation de leur sécurité.

Le GT Logistique s’est tenu à La Spezia, le 15 novembre 2017. Les priorités communes et les synergies possibles entre les deux pays ont été débattues au cours de cette réunion ; ont notamment étaient évoqués :

 

  • Les nouvelles opportunités de flux maritimes ;
  • L’interopérabilité des systèmes d’information ;
  • La fluidification des trafics terrestres ;
  • La mise à niveau des équipements portuaires.

 

 

Le GT Plaisance et Yachting a eu lieu à Cannes, le 28 novembre 2017. Les experts et partenaires présents  ont identifiés plusieurs challenges stratégiques pour le secteur :

  • La performance et l’interopérabilité des logiciels de gestion portuaire ;
  • La formation des équipes à l’accueil client dans les ports ;
  • Le contrôle et la sécurisation des navires de plaisance ; 
  • La digitalisation des procédures et services ;
  • La facilitation de la gestion environnementale des ports;