Éolien flottant : quatre zones identifiées en Méditerranée

News

Quatre périmètres en Méditerranée, deux en Languedoc Roussillon et deux en Provence-Alpes-Côte d ’Azur, ont été retenus comme « très favorables » pour l’installation de fermes pilotes d’éoliennes offshore.

Vertiwind ©EDF EN

Vertiwind ©EDF EN

 

Ces zones de quelques centaines de kilomètres carré alliant force du vent et profondeur se situent au large des côtes du Roussillon, du cap d’Agde, de la Petite Camargue et de l’embouchure du grand Rhône où est déjà prévu le programme Provence Grand Large porté par EDF Energies Nouvelles.

 

En prévision de l’appel à manifestation d’intérêt de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie annoncé pour juin, les préfectures de Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur ainsi que la préfecture maritime de la Méditerranée ont tenu les 3 et 17 février des réunions de concertation sur le développement de l’éolien flottant.

 

Il s’agissait pour l’Etat et les collectivités de mettre autour de la table pêcheurs, associations environnementales et acteurs de la défense afin d’établir une carte des possibles lieux d’installations. « Nous avons lancé un processus d’identification de zones de moindre contrainte », explique le préfet de Paca Michel Cadot.

 

Le centre d’études et d’expertises sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) s’est chargé de la cartographie des zones les plus propices à recevoir des installations de 5 à 10 éoliennes afin de « tester leur fonctionnement en mer en étant accompagné par les pouvoirs publics ».

 

Une réunion de présentation du document de planification est annoncée pour le début du mois d’avril. Le public sera ensuite consulté par voie électronique et le document issu de la concertation transmis au ministère de l’Ecologie et du Développement durable le 30 avril.

 

Source: Le Marin