Le directeur du Pôle Mer Méditerranée élu à la commission permanente du Conseil Maritime de Façade de Méditerranée

Vie du Pôle

Mis en place fin 2011, le Conseil maritime de façade (CMF) de Méditerranée s’est réuni le jeudi 9 juillet 2015 à la préfecture de région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, à Marseille, sous la co-présidence du préfet de région, Michel CADOT, et du préfet maritime de la Méditerranée, le vice-amiral d’escadre Yves JOLY.

CMF méditerranée

Ce Conseil, composé de 5 collèges représentant tous les acteurs de la mer et du littoral en Méditerranée (État, Collectivités territoriales, activités professionnelles, représentants des salariés et associations de protection de l’environnement et usagers de la mer et du littoral) ainsi que de cinq personnalités qualifiées du monde académique, s’est réuni sous sa forme renouvelée, pour un nouveau mandat de trois ans.

 

Ayant pour vocation d’émettre des avis et des recommandations sur des domaines aussi vastes que l’utilisation, l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral et de la mer, c’est sans tarder que les représentants de la façade maritime de Méditerranée ont débuté leurs travaux :

 

  • Pour assurer son fonctionnement courant, et la continuité des travaux entrepris ces trois dernières années, la Commission permanente du Conseil réunissant des représentants de chacun des collèges a été élue. Avant elle, les membres du CMF ont renouvelé leur confiance en Mireille PEIRANO, vice-présidente du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, élue à la vice-présidence du Conseil maritime de façade et à la présidence de sa commission permanente, pour un deuxième mandat.

 

  • Dans la même logique, la constitution d’une commission spécialisée ayant pour objet de suivre le développement de l’énergie éolienne flottante en Méditerranée a été annoncée. Composée de membres du CMF, elle est également ouverte aux acteurs de la façade ne siégeant pas dans cette instance, et intéressés par un tel suivi socio-économique et environnemental.Le projet de programme de mesures du plan d’action pour le milieu marin, visant à maintenir ou rétablir le bon fonctionnement des écosystèmes marins à l’échéance 2020, a été approuvé par les acteurs locaux, concluant ainsi les travaux débutés par le précédent Conseil maritime de façade en 2012.

 

  • Le schéma régional de développement de l’aquaculture marine (SRDAM) pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, désignant à la suite de concertations locales les sites propices à l’installation de fermes aquacoles a reçu un avis favorable du CMF et sera prochainement soumis à l’avis de l’autorité environnementale.

 

Enfin, le CMF aura pour principal chantier au cours de ce nouveau mandat de mettre en œuvre sur la façade méditerranéenne la stratégie nationale de la mer et du littoral à travers le document stratégique de façade dont la méthode d’association du CMF à l’élaboration du premier volet (« la situation de l’existant ») a été présentée.

 

Plus d'informations: Préfet Maritime