Le secteur « plongée humaine » s’étoffe au sein du Pôle Mer

Vie du Pôle

L’ENS a ouvert ses portes en janvier 2014 à Saint Mandrier, en face de l’école de plongée de la Marine Nationale, et forme depuis des plongeurs professionnels (« classe 2 » dans le jargon des plongeurs professionnels) aptes à plonger jusqu’à 50 m et à réaliser tous types de travaux sous-marins, qu’ils soient portuaires, maritimes, ou sur les sites des industries nucléaire et pétrolière. Cette école est l’une des quatre seules francophones au monde ce qui implique une forte ouverture à l'international.

Scaphandrier ENS St Mandrier

Le Pôle Mer va donc bientôt compter dans ses rangs les deux écoles de plongée professionnelle de France, l’INPP et l’ENS.

 

Dans ce contexte, on assiste ainsi à la lente mais régulière montée en puissance des organismes s’intéressant à la plongée humaine après les adhésions de PME comme BF Système, Applisub et Visit Seabed.

 

A l’ère du développement de la robotique sous-marine, la plongée humaine a encore sa place jusque dans les fonds de 50 mètres. Plongée professionnelle mais aussi de loisir, sportive, archéologique ou scientifique, l’immersion de l’homme dans le monde sous-marin n’est pas prête de disparaître.

 

Plusieurs projets de R&D en cours attestent de la vitalité et des progrès de cette activité.

 

 

Contact:

Jérôme VINCENT, Directeur
Ecole Nationale des Scaphandriers, St Mandrier
Tel : +33 (0)4 94 15 98 99

j.vincent@ens-france.com