Visite du Patrouilleur Hauturier l'Adroit par les Membres du Pôle

Vie du Pôle

Une vingtaine de membres du Pôle Mer Méditerranée s’est retrouvée aux appontements de Milhaud au sein de la Base navale de Toulon pour participer à la visite du Patrouilleur Hauturier l’ADROIT organisée vendredi 14 novembre au matin.

Adroit Marine Nationale

JM.Casanova©Marine Nationale

Au milieu de 3 frégates du type La Fayette et à l’ombre de l’imposant Bâtiment de Projection et de Commandement Tonnerre, le patrouilleur L’ADROIT présente ses lignes audacieuses à la délégation du pôle.

Mais son architecture innovante n’est pas sa principale originalité. Comme l’explique son commandant, le capitaine de frégate Luc Régnier, ce patrouilleur a été construit par DCNS en 2011 sur ses fonds propres et mis depuis à la disposition de la Marine Nationale pour une période initiale de trois années.

Ainsi, la Marine Nationale a-t-elle constitué deux équipages, la conception du bâtiment permettant une très haute disponibilité à la mer. Au plan opérationnel, l’ADROIT a assuré les mêmes missions de police en mer telles que les réalisent les autres unités océaniques de la Marine Nationale, sur pratiquement tous les théâtres d’opérations où elle est engagée: contrôle d’embargo, lutte contre la piraterie ou contre les trafics illicites, missions de renseignement ont été remplis avec succès. Grâce aux moyens de détection radar et infra-rouge propres au bâtiment, ainsi qu’à ceux embarqués par le drone mis en œuvre depuis la plate-forme hélicoptère ou les embarcations rapides mises à l’eau depuis la plage arrière, L’ADROIT voit son domaine de détection démultiplié. Grâce aussi à cette association originale de la Marine Nationale qui fournit l’expertise et ses équipages et de DCNS qui fournit le bâtiment et ses équipements !

Alors pourquoi un tel partenariat exceptionnel ? Si la Marine Nationale dispose « à bon compte » d’un bâtiment de haute mer, elle permet aussi à DCNS de valider le concept  de ce type de bâtiment et de décerner implicitement un label « French Navy Approved ». Et le programme d’activités du patrouilleur est élaboré certes en fonction de l’actualité géopolitique, mais également en concertation avec DCNS afin de promouvoir l’exportation au travers des escales de l’ADROIT auprès de pays susceptibles de s’intéresser à ce type de matériel militaire.

visite Adroit Marine National Pôle Mer Méditerranée

CV ® Patrice Robert

Chargé de mission « Pôle Mer Méditerranée » auprès du préfet maritime